Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de rip-de-la-louiseraie.over-blog.com
  • Le blog de rip-de-la-louiseraie.over-blog.com
  • : J'ai eu envie de créer ce blog pour vous faire partager mes passions et mes textes. J'aime ce qui est insolite, et qui appelle à la réflexion. Merci de flaner au fil de mes pages.
  • Contact

Recherche

Archives

16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 22:38
Je vais tenter dans mes articles de vous faire apprécier les bizarreries de la nature, sans tenir compte du fait que ce soit un fake ou pas :)). N'y voyez pas non plus de théorie quelconque, juste le plaisir de voir combien la planéte est prolixe en étrangeté, rumeur, invention et autres...

Et pourtant il était une star à son époque, recevant les hommages des plus grands, ayant recu le soutien de la Reine Victoria. Qui accepta de prendre le thé avec lui.

Cependant cet homme avait la particularité d'être atteint d'une maladie invalidante, qui en fit d'abord un phénomène de foire, puis un phénomène tout court.

Cependant dans cette époque d'obscurantisme, il valait mieux pour lui être une curiosité scientifique qu'une curiosité dans un cirque. Mais de nombreuses personnes atteintes de maladies qu'on classifierait aujourd'hui de génétique, n'ont pas eu sa chance. Il était courant que les foules se déplacent pour observer dans des cages ou des tentes obscures, tout ce que l'humanité avait de surprenant et peu courant, un monstre assurait la pérénité des montreurs d'hommes et de femmes malades et malheureux. Ce n'est pas si loin que cela, il vécut dans les années 1880, autrement dit hier...

Ayant une intelligence et une soif de culture, il lui sembla naturel de raconter sa vie au docteur Treves, ce dernier donna à la postérité la bibliographie d'un homme, au physique certes ingrat, mais avec une sensibilité hors du commun.

Le film qui retrace sa vie est excellent et nous plonge dans les sentiments de cet homme qui se cachait de peur d'etre pris pour un animal.

Pour en savoir plus

http://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Merrick
Repost 0
Published by rip-de-la-louiseraie.over-blog.com - dans Histoires vraies
commenter cet article
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 22:29
Je vais tenter dans mes articles de vous faire apprécier les bizarreries de la nature, sans tenir compte du fait que ce soit un fake ou pas :)). N'y voyez pas non plus de théorie quelconque, juste le plaisir de voir combien la planéte est prolixe en étrangeté, rumeur, invention et autres... 

Ce soir en suivant un lien donné par françois-xavier soyris, trés bon animateur de la page racketiciel, je viens de faire la découverte du siècle :) 

Est-ce que les OVNIs en forme de cigare sont réellement des OVNIS ? oui car dans tous les cas ils restent à ce jour non-identifiés. 

Cependant il semble que ces rods existent depuis la nuit des temps, des représentations assez proches se retrouvent gravées dans la pierre ou dessinées sur des parois de grottes. 

Aujourd'hui personne ne sait dire si ce sont des animaux, des formes de vie équivalente à l'amibe ou des extra-terrestres. 

Une vidéo en montre un qui sort de derrière une montagne, qui mesure 10 métres de long, et qui vole à - tenez vous bien - 10 000 kilomètres/heure. 

Cette forme de vie se retrouve sur tout les continents, et sur de nombreuses vidéos, les ralentis permettent de voir ce que l'oeil nu ne saurait que deviner. 

Leur vol a la particularité de défier tous nos concepts scientifiques, puisque malgré la vitesse effarante de déplacement ils savent tourner, stopper, stationner, changer de direction ou simplement de sens effectuant une rotation en vol. 

Les bases étant posées je vous propose pour en savoir plus et vous faire une idée sur cet OVNI aperçu pour la première fois au dessus de la base de Roswell (cela doit bien vous parler...) 

Partie 1
http://www.dailymotion.com/video/x4gn74_rods-1_tech

Partie 2
http://www.dailymotion.com/video/x4gmhj_rods-2_tech 

Partie 3
http://www.dailymotion.com/video/x4gjd3_rods-3_tech 


Pour l'instant le mystere reste entier, mais ce mystere est planétaire, donc regardez le ciel, regardez vos films, un rod s'invite peut être sur vos vidéos :)
Repost 0
Published by rip-de-la-louiseraie.over-blog.com - dans Insolite
commenter cet article
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 22:25
Je vais tenter dans mes articles de vous faire apprécier les bizarreries de la nature, sans tenir compte du fait que ce soit un fake ou pas :)). N'y voyez pas non plus de théorie quelconque, juste le plaisir de voir combien la planéte est prolixe en étrangeté, rumeur, invention et autres... 

Issu du lien : http://www.20minutes.fr/article/243682/Monde-Toutes-les-hypotheses-sur-le-monstre-de-Montauk.php [Créé le 04.08.08 à 19h55] 

En fait dans ce cas il y a eu 2 monstres qui peuvent se voir sur les photos 

[image du premier] 
http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2008-08/2008-08-01/article_30_deadcritter_lg.jpg
[image du deuxième] 

http://blogsimages.skynet.be/images_v2/000/012/527/20080805/dyn007_original_465_349_jpeg_12527_8c459b767dff557df1391dcfa493c3e4.jpg BUZZ - Les jours passent et le mystère du monstre de Montauk s'épaissit encore, passons en revue les différentes hypothèses... 
Les jours passent et le mystère du monstre de Montauk s'épaissit encore. La sinistre créature qui se serait échouée sur une plage de Long Island aux Etats-Unis n'a toujours pas été identifiée, laissant des millions d'internautes dans le plus profond désarroi. 

Pour patienter un peu avant la révélation de cette terrible vérité, passons en revue les différentes hypothèses. 

Le «monstre de Montauk» est un fake 

La nouvelle serait terrible. Ce serait comme apprendre que le reportage de Jacques Pradel sur l'extraterrestre de Roswell est bidon. Pourtant, plus les jours passent, plus cette histoire de créature échouée sur la plage de Montauk apparaît pour le moins étrange. Les seules preuves de l'existence de ce cadavre sont trois photos et une poignée de témoignages. Les habitants de Montauk, ville habituée aux rumeurs les plus folles, se méfient: «Tous les ans, il y a quelque chose ici. L'année dernière, c'était les nuages mystérieux et cette année, c'est le monstre», déclare une riveraine à «Newsday». Un as de Photoshop aurait-il pu duper la terre entière? 

C'est l'hypothèse que défendait mollement 20minutes.fr ce week-end. De nombreux internautes s'accrochent à cette idée, expliquant, comme le montre le shéma, que la tête en forme de bec du «monstre» se rapproche de celle d'un raton-laveur. 

Les nouvelles photos apparues récemment font penser fortement à un chien qui se serait décharné au fil de l'eau. Le nom du pit-bull est souvent cité, sans qu'aucune preuve convaincante soit invoquée. 

C'est le buzz du jour, le débat anatomique sur lequel les internautes sont pressés de prendre position. Les blogs les plus perspicaces remarquent que la créature échouée sur la plage possède deux puissantes canines en bas de sa dentition. Une caractéristique partagée avec le cochon, comme le montre ce crâne porcin. 


Le «monstre de Montauk» est vraiment un monstre 

C'est la thèse privilégiée par les fans de «X-Files», la thèse du complot: «On nous ment, on ne nous dit rien». Après tout, puisque toutes les suppositions animales semblent tomber à l'eau, ce ne peut être qu'un monstre. Et pourquoi pas un évadé du PIADC, un centre d'études sur les maladies animales installé non loin de la plage où on a retrouvé la créature. Le directeur du centre a démenti tout rapport entre les travaux de son unité et la créature.
Repost 0
Published by rip-de-la-louiseraie.over-blog.com - dans Insolite
commenter cet article
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 22:23

Mise à jour du 17 février 2011

 

 

Aux alentours du 26 octobre 2009 un requin blanc de 3 mètres a été mordu par  un  requin monstre de 6 mètres en Australie

 

[pour en savoir plus sur les requins blancs cliquez ici]

 

http://assets.nydailynews.com/img/2009/10/27/alg_shark-bite.jpg

 

traduction de l'article paru sur http://www.nydailynews.com

 

Juste au moment ou vous pensiez qu'il était sur de rentrer dans l'eau ...

Les nageurs ont été avertis qu'un "requin monstre" rôdait prés des plages populaires d'Australie. Un qui mesure à peu près 10-pieds (6 mètres) a mordu un  grand requin blanc  la semaine dernière.

En se basant sur les traces des morsures, les experts pensent que le plus grand des deux requin doit être le double de la taille de sa victime.

Le plus petit - relativement parlant - grand requin blanc été accroché par une ligne amorcée quand il a été attaqué, et était encore vivant quand il a été transporté sur un bateau au large du nord Stradbroke Island dans le Queensland .

Le requin a été mortellement blessé à seulement quelques miles des plages populaires de l'île, un paradis pour les surfeurs et les  baigneurs.

 

Lire la suite ...

 

 

 


12 février 2010, à 00:27

 

Issu du site : http://infoculture.ifrance.com/crypto.htm

 

OÙ : L’essentiel des rapports proviennent de l’océan Indien ; la plupart sont concentrés autour de l’Australie, avec quelques-uns sur la côte est de l’Afrique et à Madagascar.

 

QUOI : L’animal est terrifiant ; il aurait exactement l’aspect d’un grand requin blanc « classique » (Carcharodon carcharias), mais serait long de 20 à 40 m. ! Pire, il est non seulement plus grand que le « grand blanc », mais, contrairement à lui, serait d’une blancheur totale et immaculée (rappelons que le Carcharodon n’est blanc normalement que sur la partie ventrale, le dos étant bleuté).

 

COMMENT : Les indices concernant ce monstres sont de plusieurs natures ; les plus nombreux – et les plus courants en cryptozoologie, quel que soit le dossier – sont bien entendu les témoignages, dont certains sont à proprement parler terrifiants.

En 1980, un requin blanc de 27 mètres de long fut observé par plusieurs personnes au large de la côte de Queensland (Australie). Près du Cap (Afrique du Sud), un requin blanc de 20 mètres semble être régulièrement entrevu.

En 1918, les pêcheurs à la langouste de Port Stevens (Australie) refusèrent de sortir en mer pendant plusieurs semaines. Pourtant, ces personnes n’avaient guère de raisons d’avoir peur ; habituées à se battre contre les requins blancs – assez courants en Australie, du moins à l’époque – et à croiser des cétacés (dont les cachalots, bien plus lestes que les indolentes baleines), ils n’avaient plus peur de ces animaux depuis longtemps. L’objet de leur terreur était un requin blanc ; long de 35 mètres, selon les rapports les plus frileux, jusqu’à 45 selon les plus fantaisistes. Tous les pêcheurs, terrorisés, restèrent chez eux durant plusieurs semaines, perdant ainsi une grande quantité d’argent ; tous avaient vu le « monstre ».

En 1848, le navire océanographie le Challenger pêchera dans une fosse océanique des dents de requin blancs longues de vingt centimètres – dont nous reparlerons plus loin.

En 1954 se produit le rapport qui est sans doute le plus étonnant de tous ; le cotre australien Rachel Cohen, de nuit, heurte un écueil dans l’océan Indien. Le lendemain, il fait cale sèche à Adélaïde ; l’hélice est tordue et le port d’hélice, faussé. Autour, un gigantesque cercle de deux mètres de diamètre, décrit par l’implantation de… dents de requin blanc toujours, longue de 20 cm en moyenne. Examinées par des ichtyologistes (spécialistes des poissons), elles ne pouvaient, selon les experts, n’avoir appartenu qu’à un requin blanc de 24 mètres de long minimum. QUI : Dans les mers préhistoriques vivait un requin blanc tout aussi extraordinaire que celui dont nous parlons ici ; il s’agit du Procarcharodon megalodon, un monstre long de 20 à 30 m. et dont les dents fossilisées sont abondantes dans les couches géologiques depuis le Crétacé jusqu’à… aujourd’hui. En effet, si les dents de Megalodon fossiles sont courantes, il arrive d’en trouver d’actuelles (comme celles pêchées par le Challenger !) Si, en paléontologie, une dent suffit pour reconnaître l’existence d’un animal, il n’en est pas de même en zoologie contemporaine, où l’on exige généralement un spécimen complet. Voilà pourquoi le Megalodon, toujours vivant et dont l’existence est connue de tous les ichtyologistes, n’a toujours pas fait son entrée dans les manuels…

 

LIVRES : Le livre le plus documenté sur cet animal est sans doute Des poissons si grands… de Pierre Clostermann (1969), où le grand pêcheur « sportif » narre ses aventures mais consacre aussi un chapitre à la cryptozoologie. Le chapitre « Mort blanche », inclus dans Les monstres sont vivants (op. cit.) est également assez développé. Conclusion : on ne nous dit peut être pas tout

 

Merci sarah : dent de mégalodon et de grand blanc http://mysterestotalbe.unblog.fr/files/2009/05/megalodon05.jpg

 

Pour avoir une idée de la taille du mégalodon

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=90TBWqrhHvQ&feature=player_embedded

Repost 0
Published by rip-de-la-louiseraie.over-blog.com - dans Insolite
commenter cet article