Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de rip-de-la-louiseraie.over-blog.com
  • Le blog de rip-de-la-louiseraie.over-blog.com
  • : J'ai eu envie de créer ce blog pour vous faire partager mes passions et mes textes. J'aime ce qui est insolite, et qui appelle à la réflexion. Merci de flaner au fil de mes pages.
  • Contact

Recherche

Archives

29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 12:05

ADN

Mon avis :)

 

Si déjà en 2005 les produits de beauté utilisaient de bouts d'humain et de foetus dans leur composition. Qu'avons nous aujourd'hui comme ingrédients secrets ? Il est connu que la Chine est un grand pourvoyeur de produits issus du corps humains des prisonniers, notamment en matière de dons d'organes.

C'est peut-être pour cela que nos gouvernements souhaitent conservés les tests (inutiles) sur animaux, afin de vérifier (enfin donner de l'argent) par des procédures qu'ils connaissent (non qui ne sont qu'illusion) que ces ajouts de corps humains ne sont pas nocifs.

Aprés tout lors des greffes d'organes, il existe un phénomène de rejet qui à mon avis doit se produire aussi en chirurgie esthétique lors de l'injection de ces produits.

Déja que les rouges à lèvres sont testé sur les anus de rats, il va falloir changer le nom de la mode qui consiste à se prendre en photo en envoyant un bisou. Ce n'est plus la photo "bec de poule" mais photo en "cul de chinois" qu'il faudra dire, si les lèvres sont gonflées artificiellement....

 

 

 

 

 


 

 

Le 13 septembre 2005

 

 

 

 

 

"Une société cosmétique chinoise utilise la peau prélevée sur les corps des condamnés à mort exécutés pour fabriquer des produits de beauté vendus en Europe." The Guardian livre une enquête stupéfiante en matière d'industrie cosmétique, qui lève le voile sur des pratiques qualifiées de "traditionnelles" par des employés de la compagnie chinoise qu'il a interrogés. Il s'agit de récupérer du collagène, une protéine fibreuse que l'on trouve en abondance dans la peau, les os et les tendons, couramment utilisée en chirurgie esthétique pour gonfler les lèvres et réduire les rides. Toujours de même source, le journal note qu'en Chine, il est d'usage de récolter "la peau des condamnés exécutés et les fœtus avortés, rachetés par des sociétés de 'biotechnologie' situées dans la province septentrionnale de Heilongjiang". Les produits sont exportés vers l'Europe via Hong Kong.

En Europe, le marché de l'industrie cosmétique et de la chirurgie plastique, toutes deux consommatrices de collagène, n'est pas ou peu réglementé. Le fait est que ces produits se trouvent dans une sorte de "zone grise" légale : ils ne sont soumis ni aux réglementations concernant les médicaments, ni à ceux concernant les produits de beauté, c'est-à-dire uniquement des substances appliquées à la surface de la peau et non en injections.

 

Lire la suite ...

http://www.courrierinternational.com/breve/2005/09/13/les-cadavres-de-condamnes-a-mort-chinois-recycles-en-produits-de-beaute

Partager cet article

Repost 0
Published by Rip de la Louiseraie - dans Brèves
commenter cet article

commentaires